… y’avait pas de portes ouvertes, alors on a pété un carreau pour se blottir autour d’un poêle sans foyer. À l’étage, une chambre à la moquette farineuse est occupée par un stock de vieilles carapils. On les boit en gazouillant. Ca marmonne de plus en plus. On passe des vieilles cassettes, ça shity flute par ci, ça se gargarise à la mayo par là. On se décore de mille trouvailles poussiéreuses, on détourne le compteur élec du voisinage, on installe une scène ! on sourit de la musique, dans les têtes c’est jurassique, en vrai : peut être aussi. Une fois rondement prêt, on ouvre et on laisse la porte ouverte pour les morts. Patience, ils arrivent.

https://epais666epais.bandcamp.com/releases
https://scolopendrescolopendre.bandcamp.com/album/untel